EN FR DE
 
Accueil Qui sommes-nous ? Participez Espace presse
Bibliothèque
Megalab
Méthodes

Cours en ligne
Nouvelles
Evénements

Membre 

Ma communauté
Forum
En pratique
Outils

Lettre d’information

Numéros précédents




  Home > Méthodes > Exemples > Le concours des agroglyphes : les maths comme un jeu  

Le concours des agroglyphes : les maths comme un jeu

Tout le monde le sait, les maths ont toujours fait la joie et la peine des élèves. Il y en a qui tombent amoureux des maths et qui en font leur métier et ceux qui ne peuvent pas s’en accomoder, tel un repas trop copieux. Palmira Ronchi, un des enseignants de Xplora, et son élève Angelarita de Marzo, essaient de démontrer la nécessité de connaître les maths et la variété d’applications.

L’approche est bien entendu importante, les mathématiques ne devraient pas être difficiles mais stimulantes. L’incitation à l’étude des mathématiques, l’utilisation des jeux ou des méthodes conviviales, peut activer la veine créative cachée dans chaque élève et rendre l’apprentissage des maths plus agréable.

Le projet « concours des agroglyphes », mis en œuvre et développé par trois enseignants européens - Palmira Ronchi d’Italie, Ivan De Winne de Belgique et Dimitris Kastaniotis de Grèce - vise à expérimenter les nouvelles méthodes d’apprentissage des mathématiques. Ce projet a gagné le premier prix eTwinning 2005 dans la catégorie « Ressources numériques ».

En apprendre davantage sur les agroglyphes et leurs applications mathématiques
Les agroglyphes, qui sont en réalité des combinaisons de différentes figures géométriques, sont créés par des « jokers » (artistes bizarres) qui utilisent les champs comme leur toile. Au lieu des couleurs, ils coupent le maïs en utilisant des outils inconnus durant la nuit. Les agroglyphes apparaissent soudainement le matin dans plusieurs pays même s’il semble qu’ils sont plus fréquents en Grande Bretagne. Vus d’en haut, ils ressemblent à des peintures sans cadre.

Le défi lancé aux élèves européens est de reproduire ces formes correctement en utilisant les figures géométriques à l’aide de Geogebra, un logiciel à code source libre, qui leur permet de dessiner ou de cacher des objets ou des parties de ceux-ci. Ainsi, ils créent des compositions harmonieuses. Les dessins complets sont en couleur, ce qui ajoute un peu de fantaisie, tout comme un cadre.
Les étudiants entrent en compétition les uns contre les autres, et ont une connaissance plus approfondie du potentiel de Geogebra dans le cadre de leurs études.

Le projet « Concours des agroglyphes »
Le projet a été effectué par une classe italienne qui a été en compétition contre une classe de Belgique et une classe de Grèce. Ces élèves vont, dans quelques mois, passer leurs examens finaux mais leur créativité a souvent été freinée par les méthodes traditionnelles. Leur travail montre ce qui est nécessaire pour stimuler leur esprit et faire revenir les mathématiques à leur essence véritable : une matière qui, au lieu de compliquer la vie des élèves a pour objectif de leur donner plutôt bon sens et logique.

Vous désirez également participer au « Concours des agroglyphes » ?
Vous trouverez un plan de cours en plusieurs langues (anglais, français, néerlandais, italien, grec, espagnol, roumain et polonais), pour commencer et créer un premier agroglyphe : http://www.vivante.it/com@net/crop_circles.html.


En savoir plus :
Le site Web italien du concours des agroglyphes 
Le site Web belge du concours des agroglyphes 
Agroglyphes en grec              
Le site Web espagnol gallican du concours des agroglyphes 

Le concours des agroglyphes et le projet eTwinning
Le concours des agroglyphes et le programme « ElearningEuropa »

Geogebra

Droits d'auteur - Clause de non-responsabilité - Contacts - Plan du site